Retrouvez les questions posées à Anne Claire Boux et
découvrez ses réponses dans le podcast à écouter sans modération

  • Vous êtes candidate à la mairie du 18ème arrondissement de Paris sur la liste de David Belliard (EELV), pouvez-vous nous présenter votre parcours ?
  • Le programme d’EELV est fortement axé sur le développement des espaces verts et jardins partagés, mais concrètement la tendance climatique actuelle est à l’augmentation des périodes de forte chaleur et de sècheresse. Qui dit sécheresse, dit nécessairement réduction de la consommation en eau… comment comptez-vous faire pour concilier cette nécessité avec vos objectifs ?
  • Vous comptez supprimer les parkings en surface pour en faire des espaces verts : concrètement que deviendront les véhicules de milliers de parisiennes et parisiens ?
  • La conciliation entre le pouvoir d’achat des parisiens et une nourriture saine, bio ou issue de circuits courts, c’est un sujet qui vous tient à cœur… comment manger bien, de manière responsable sans se ruiner ?
  • Vous compter privilégier les hébergements touristiques à tarif abordable type auberges municipales associative et de jeunesse en doublant leur nombre, comment comptez vous faire concrètement pour convaincre les gens d’aller vers ce type d’hébergement plutôt que vers un airbnb ou un hôtel ?
  • Pouvez-vous nous citer une action éco-responsable de votre quotidien ?
  • Comment favoriser davantage l’engagement citoyen des jeunes à Paris ?
  • Qu’est ce que les écologistes proposent pour les jeunes entrepreneurs ?
  • Aujourd’hui, on a le sentiment d’une éco-responsabilité à deux vitesses : certains, et notamment les jeunes, y sont de plus en plus sensibles, mesurent leur empreinte carbone, limitent leurs voyages, deviennent végétariens… d’autres ne veulent pas en entendre parler… Est-ce purement générationnel et comment comptez-vous œuvrer pour opérer une réconciliation ?